Archives pour la catégorie joueurs

le-casino-de-deauville

Un petit poker au casino de Deauville ?

Deauville est avec ses ports de plaisance, le festival du film américain qui s’y déroule chaque année, ses champs de courses et son somptueux casino, l’une des plus prestigieuses stations balnéaires de la France. Très fréquentée par les touristes, cette ville de Normandie accueille les célébrités du monde entier dans son casino centenaire de style classique

Historique du casino

Le Casino Barrière de Deauville est un casino réputé dans toute la France, fondé au début du XXème siècle par le groupe Lucien Barrière. Situé sur le chemin du bord de mer de la station balnéaire normande, le bâtiment fut construit par Georges Wybo, un architecte de renom auquel on doit également la construction de l’hôtel Georgges V à Paris, l’hôtel du Golf et l’hôtel Royal à Deauville entre autres. Après son inauguration en 1912, il fut entièrement rénové en 1988 par Jacques Garcia dans un style baroque. Pour la petite histoire, le casino fut braqué par Jacques Mesrine et son partenaire François Besse le 26 mai 1978.

Présentation du cadreles-machines-a-sous-au-casino

Rien que pour visiter son cadre somptueux, le casino Barrière de Deauville en vaut le détour. Sous un plafond d’une hauteur de 20 mètres, toute la décoration du casino est empreinte d’un grand luxe. Son intérieur fait de marbre, de moulures, de lustres en cristal, de velours ou encore de dorures donne l’impression de se retrouver dans un palais royal. Le visiteur a du plaisir à découvrir dans une ambiance feutrée, un cinéma dans lequel les œuvres du festival américain de Deauville sont projetées, trois restaurants (Le Cercle, Le Plaza et le Brummel), deux bars (Le Cercle et le Plaza Café), une grande salle de réception nommée le Salon des Ambassadeurs, une discothèque (Le Brummel Club), et deux auditoriums spacieux. Mais l’attraction la plus fascinante du casino Barrière de Deauville est sans aucun doute sont théâtre construit dans un style italien, réplique du Petit Trianon. Cette magnifique salle de spectacles a vu passer de nombreux artistes de renom tels que Véronique Sanson.

Les jeux proposés

Au Casino Barrière de Deauville, les amateurs de jeux de hasard ont accès à un grand parc de jeu assez fourni. Plus de 300 machines à sous (à rouleaux mécaniques – à rouleaux vidéos) sont disposées dans trois salles splendides, chacune avec une ambiance particulière, VIP, Vidéo Poker , et machines à sous dernier cri acceptant des mises entre un centime d’euros et 10 euros. Du côté des jeux de table, le casino de Deauville offre une magnifique salle, classée deuxième plus belle en France. Les amateurs et professionnels de jeux de tables y retrouveront leurs favoris en matière de Roulette européenne, Roulette anglaise, Omaha High, Texas Hold’em, Boule 2000, Blackjack, etc. Pour les amoureux du tapis vert, le casino dispose d’une salle majestueuse où les amateurs misent sur douze tables de Ultimate Poker, Texas Hold’em Poker, et Omaha High, tout en profitant d’une vue imprenable et inspirante sur la Méditerranée. Par ailleurs, une étape de l’European Poker Tour (EPT) se déroule dans les locaux de ce prestigieux temple du jeu de Deauville.

gagner en ligne

Les plus gros gagnants de poker en ligne 2013

La roue tourne a-t-on coutume de dire, cela est encore plus vrai dans les casinos, notamment autour des tables de poker. En ce qui concerne le bilan de l’année 2013, s’il a été un désastre pour certains pros, d’autres ont réussi à tirer leur épingle du jeu.

 

Niklas « Ragen70 » Heinecker

L’année 2013 a été une très bonne période pour le joueur allemand qui termine premier du classement des plus gros gagnants de poker en ligne pour l’année 2013. Avec un total de gains s’élevant à 6,2 millions de dollars de gains. L’allemand vainqueur du Guang Dong Asia, l’un des tournois les mieux dotés de l’histoire, a dominé les tables de 2-7 Triple Draw de Full Tilt Poker, ce qui lui a permis de se placer bien loin devant ses concurrents directs.

Ben « Bttech » Tollerene

Avec 2.96 millions de gains en 2013, Ben Tollerene est bien loin de Heinecker. Alors qu’il avait perdu en avril 1.7 million en Pot Limit Omaha contre Viktor « Isildur » Blom, Bttech a réussi à remonter la pente et à gérer ses pertes et à se hisser à la seconde place des meilleurs gains en 2013. Malgré des roller coaster plutôt spectaculaires, cette somme est la plus grosse somme remportée en ligne depuis ses débuts par le joueur.

Ola « Odd Oddsen » Amundsgaard

Le champion de poker norvégien a engrangé près de 2 millions de dollars au cours de l’année 2013 et se classe troisième de ce classement. Cependant sous son second pseudo No_Ola sur Full Tilt, il a gagné également 1.8 million de dollars, ce qui met ses gains au total à 3.6 millions de dollars. Le joueur qui lutte pour la légalisation du poker en Norvège a lancé un défi au parlement de son pays en promettant 1 million de couronnes (environ 120.000 €) à tout député qui réussirait à le battre. Le duel n’aura duré que 7 heures en faveur du champion contre le député

Alex « IreadYrSoul » Millar

Spécialiste du No Limit Hold’Em de cash game de l’Angleterre, il a un jeu très varié et n’hésite pas à prendre des risques. Avec des gains s’élevant à 2 millions, le jeune Britannique se classe 4ème du classement. Cette faculté de prise de risque le rend capable de jouer à peu près n’importe qui est assis à la table avec lui. Il a gravi en quelques années les échelons des jeux en ligne pour devenir l’un des joueurs les plus craints dans les tables high stakes no-limit.

Hac “trex313” Dang

Connu en ligne comme «trex313», Hac a commencé à jouer au poker sous la tutelle de son frère alors qu’ils fréquentaient l’Université de Virginie. Initialement une entreprise de loisirs pour la paire, ils ont rapidement réalisé que la possibilité de faire un revenu considérable au poker en ligne était très grande. Le cadet des frères se hisse sur la cinquième marche du podium avec des gains de 1.8 million de dollars en 2013.